Top 4

Des chiffres et des ĂŞtres.

Des chiffres qui comptent FĂ©vrier 2013

 

3

C’est le nombre de type de flux que les associations (ou comités de quartiers, commerçants, écoles…) peuvent « pulser » à l’infini dans leur min-site NETWOK. 1 : des actualités (y compris des vidéos), 2 : des événements, 3 : des galeries photos. Bref, exactement ce qui reflète la vie d’une structure. Ensuite, libres aux mairies bien sûr de ne remonter que tel ou tel type de flux sur leur portail NETWOK selon leurs besoins, envies ou nature. NETWOK s’adapte.

2

C’est (à ce jour) le nombre de nouveautés qui seront bientôt intégrées à NETWOK – et bien sûr pour le même prix de location. Premièrement, la possibilité de remonter les flux d’informations depuis le portail NETWOK (lui même alimenté par les mini-sites) vers le site de la ville. Deuxièmement, les mini-sites et le portail seront responsive design, c’est à dire qu’ils seront optimisés pour les tablettes et les smartphones.

5

C’est le nombre de tranches dans le barème tarifaire de NETWOK. L’idéal pour permettre aux villes, quelle que soit leur taille ou la densité de leur tissu associatif, de bénéficier des atouts NETWOK…et d’en faire bénéficie leurs associations et autres comités de quartiers. - 49 € HT/ mois pour 20 structures, - 99 € HT/ mois pour 50 structures, - 179 € HT/ mois pour 100 structures, - 319 € HT/ mois pour 200 structures, - 519 € HT/ mois pour 400 structures. A chaque fois, c’est bien sûr de la totalité des fonctionnalités NETWOK dont profitent les mairies et leurs assocations : les mini-sites, le portail, l’hébergement…

1

Jusqu’au 1er septembre 2013, les collectivités territoriales peuvent communiquer (et de fait « acheter » de la communication). En effet, si, comme annoncé, le premier tour des élections municipales se déroule le 2 mars 2014 (et le second le 16 mars suivant) la période d'application de l'interdiction de l'article L52-1 alinéa 2 court à partir du 1er septembre 2013.

 

Commentaires

Inouit